Europa League : les matchs du 28 novembre

Bouanga
UEFA Europa League
28/11/2019

L'AS Saint-Etienne n'a pas réussi à l'emporter à domicile face à La Gantoise (0-0). Un résultat synonyme d'élimination de la compétition puisque Wolfsburg s'est, dans le même temps, imposé.

 AS Saint-Etienne 0-0  KAA Gent

L’AS Saint-Etienne accueillait La Gantoise, ce jeudi soir, en Ligue Europa. Pour espérer s’offrir une «finale» face à Wolfsburg, le 12 décembre prochain, la formation de Claude Puel devait s’imposer, ou bien profiter d’un mauvais résultat des Allemands sur la pelouse d’Oleksandria. Mais Wolfsburg s’est imposé et, de leur côté, les Verts ont échoué dans leur mission en concédant un match nul (0-0). Ils ne verront donc pas les 16es de finale de Ligue Europa. La Gantoise (9 points) et Wolfsburg (8 points) sont qualifiés. 

Bouanga n'a pas suffi
 

Supérieurs dans le jeu pendant l’intégralité de la rencontre, les Verts n’ont pas trouvé la faille. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir tenté. Denis Bouanga, irrésistible depuis l’arrivée de Claude Puel sur le banc, a trouvé la barre transversale (29e), à la suite d’une belle inspiration. En seconde période, à la réception d’un long centre, il voyait le cuir passer devant le but de Kaminski et frôler le poteau. Très remuant, il contraignait même les Belges à terminer le match à dix, après un deuxième carton jaune pour Ngadeu. 

Outre ce manque de réalisme de Denis Bouanga, Loïs Diony a, lui, vécu une soirée compliquée pour son retour dans le onze de départ de Claude Puel. L’attaquant, véritablement en manque de confiance, ratait le cadre en début de match (7e), ou encore se heurtait au portier adverse en fin de premier acte (45+2). Beaucoup trop brouillons les Stéphanois n’ont pas réussi à suffisamment inquiéter Kaminski, pour réaliser l’exploit.

 Celtic FC 3-1  Stade Rennais FC

Déjà éliminé de la compétition, le Stade Rennais F.C. se déplaçait sur la pelouse du Celtic. En quête d’une première victoire en Ligue Europa cette saison, les hommes de Julien Stephan ne sont pas parvenus à sauver l’honneur face au leader du groupe E. 

Le Celtic était bien trop fort pour les Rennais
 

Bien entrés dans le match dans les quinze premières minutes, Benjamin Bourigeaud et ses copains ont par la suite perdu le fil de la partie. Dès la 21e minute, au terme d’un beau mouvement, l’attaquant du Celtic, Morgan, trompait Mendy d’un plat du pied droit (1-0). Une ouverture du score qui a littéralement éteint les Bretons. Les Ecossais dominaient alors largement la rencontre et Mendy était contraint de s’employer pour ne pas voir le score s’aggraver (27e). Avant de craquer, une nouvelle fois, sur une frappe fouettée de Ryan Christie (2-0, 45+1e).

Davantage portés vers l’avant en seconde période, les Rennais étaient déterminés à réduire le score. Mais entre un manque de réalisme et un portier adverse infranchissable, rien ne leur était favorable. Et pour clore le suspense, Johnston corsait l’addition (3-0, 74e). En fin de match, Adrien Hunou trouvait tout de même le chemin des filets (3-1, 89e)








L'email a bien été envoyé
OK